EDI
Publié le - 1556 hits -

Immobilier : les prix en baisse se confirme à Paris

Le monde de l’immobilier est-il toujours si intéressant ? Est-il judicieux d’investir dans ce secteur ? On peut toujours faire des comparaisons sur différents régions ou même pays. Est-il bien de rester dans le cote basque immobilier saint jean de luz ou Paris, en France ou en Angleterre. Les intérêts varient d’un endroit à l’autre.

Quoi qu’il en soit, le prix de l’immobilier à Paris connait une forte crise. Nous pouvons constater des prix qui tendent à la baisse. Depuis la fin de l’année 2014, le Prix de Paris est en chute libre. Si à cette époque, le prix du mètre carré était de 7960 euros, au début du mois de mars, il était tombé à 7826 euros. Cela conduit à une baisse de 0,8% en février. Si nous entrons plus en détail, nous pourrons constater que se sont les petits appartements qui sont les plus victimes. Ils ont vu leur valeur réduite de 1,3%.

Secteur abandonné

La capitale de France n’est donc plus aussi attirante pour les investisseurs immobiliers. Le seteur commence à se déserter. Le prix de la capitale n’a cessé de diminuer depuis déjà des années. Ce qui n’est pas lucratif aux investisseurs. Nous pouvons faire le constat nous-même en étudiant les chiffres. En 2012, le mètre carré atteignait les 8440 euros. Et encore, cela ne s’arrête pas. Il y a de forte chance que le prix actuel ne tombe encore plus bas. Paris finira par se vendre à bon marché. Les pronostics ne sont pas optimistes.
Qui pourront donc en tirer profit de cette situation.

Ce sont les investisseurs étrangers qui en sont ravis. Ils sont nombreux à venir s’installer dans la capitale. Et pourquoi hésiteront-ils puisque la France devient si abordable ? La différence de prix entre La France et L’Angleterre par exemple est si flagrante que les Américains s’en presseront de venir dans ce beau pays qu’est la France. Ce n’est pas un phénomène à venir car c’est déjà le cas depuis 2014. Bien venu aux billets verts !!!! Paris ne pourrait que s’en ravir et encore plus pour les vendeurs immobiliers.