EDI
Publié le - 385 hits -

Le crowdfunding pour les entreprises

En général, les établissements financiers classiques partent du principe à ce que chaque projet entrepreneurial soit financer par des particuliers qui peuvent être des proches ou des relations d'affaires. Le crowdfunding entreprise est également basé sur le même principe. Seulement, il utilise des plateformes en ligne pour ce faire afin d'aider chaque entrepreneur à trouver un financement pour la réalisation de son projet. Quand il aura acquis la somme qu'il demande, il pourra alors constituer le capital nécessaire voire même plus pour atteindre son but.

Ce système de levée de fonds est actuellement très apprécié que ce soit par les professionnels ou par les débutants en la matière non seulemnet parce qu'il est beaucoup plus simple mais il est également très accessible pour tous les entrepreneurs et les investisseurs. Si, en tant qu'entrepreneur, vous n'êtes donc pas éligibles aux conditions bancaires pour lever vos propres capitaux, vous pouvez faire appel au financement participatif en un temps record.

Ce qu'il faut savoir sur le crowdfunding

La finance participative est un mode de financement en perpétuel évolution. Elle donne plusieurs chances à de petites entreprises d'obtenir un maximum d'opportunités de financement bien que pour certains il s'agit plutôt d'une arène de confusion. Toutes les actions se font généralement sur des plateformes ou des siteweb sur internet. Le rôle de ces derniers est uniquement de coordonner et d'administrer la collecte. La plupart des entreprises qui s'y sont admises sont là pour des projets à base communautaire ou à des investissements ayant des buts lucratifs. Notons qu'il est aussi possible de participer à des projets communautaires tout en obtenant quand même des rémunérations sur investissement. Cependant, ces dernières sont la plupart du temps très minimes.

Les différentes sortes de crowdfunding

Il y a en tout trois types de financement participatif dont la donation, la prise de participation et enfin le prêt.

La donation est une sorte de financement dans lequel l'investisseur croit parfaitement au projet et en sa cause. Il est alors possible, dans ce cas, d'offrir en récompense quelques rémunération sintabgibles comme des remerciements, des petits cadeaux et autres. Ici le donateur aura une simple motivation personnelle ou sociale. La prise de participation consiste à investir dans un projet pour pouvoir recevoir en échange de leurs apports des parts du capital social du projet. Le prêt consiste à ce que l'investisseur prête de l'argent pour financer un projet quelconque et soit remboursé avec des intérêts en retour. Généralement, le retour est pécuniaire.

Le crowdfunding fonctionne sous quatre étapes. Tout d'abord, le porteur de projet poste sur une plateforme de financement participatif qu'il aura choisi, l'activité pour laquelle il sollicite une levée de fond. Le post doit contenir à la fois le capital nécessaire, les retours sur investissement et bien sûr, le délai de levée des capitaux. Si un investisseur est intéressé, il réalise son apport à travers les options de paiement proposées par la plateforme et attend la fin de la période de levée de fonds. Si les fonds collectés sont atteints d'ici là, la somme sera remise au porteur de projet sinon ils seront rétrocédés aux investisseurs.

Quoi qu'il en soit, c'est l'un des meilleurs moyens d'acquérir rapidement un financement dans le cas où vous souhaitez créer votre propre entreprise mais que vous n'êtes pas très éligible à la banque ou aux autres établissements de financements traditionnaux. Il vous suffit de vous inscrire sur l'une des plateformes en ligne et de tenter votre chance.