EDI
Publié le - 189 hits -

Quel investissement forestier choisir ?

L’investissement forestier est un peu complexe mais comprend essentiellement deux catégories. Ces deux types sont les groupements forestiers d’investissement plus connus sur le sigle GFI et les groupements fonciers forestiers, donc les GFF. Chacun d’entre ces deux comportent des avantages que vous pourrez bien distinguer grâce à votre site crpfnorpic.fr.

Investir dans les GFI

Investir en groupement forestier d’investissement signifie faire un investissement d’éthique et responsable qui s’accompagne d’un avantage fiscal. Le GFI bénéficie d’un agrément délivré par l’autorité des marchés financiers. Une telle option permet de protéger l‘investisseur par un processus juridique. Le statut des GFI c’est principalement d’entretenir, de sélectionner et d’exploiter les forêts. L’investisseur sera rémunéré au prorata des parts achetés. En ce qui concerne la gestion du la société va rédiger un rapport semestriel qui fournit tous les détails du GFI. Pour une meilleure gestion aussi, c’est annuellement que les investisseurs se réunissent pour voter et approuver les comptes et le rapport de gestion.

Investir dans les GFF

Un groupement foncier forestier est une société civile à vocation forestière. Son activité est rattachée à un ou plusieurs massifs forestiers. Il existe différents types de groupements fonciers. Ces actifs forestiers peuvent investir dans différents types de forêts. A savoir les forêts patrimoniales, les forêts stocks et les forêts de production. La première citée fait allusion à celles qui se prêtent au loisir comme la chasse ou la pêche. La seconde se caractérise par son taux élevé de bois recherchés pour leur essence. La sylviculture est aussi pratiquée sur ce type de forêt. Enfin, les forêts de production elles, se distinguent par leur production de bois, principalement le pin et le peuplier. Dans tous les cas, il faut savoir qu’il y a trois caractères à prendre en compte le sol, le rendement, le bois.